Les crèches bilingues : les bienfaits de l’apprentissage d’une langue pour l’enfant

La crèche bilingue est un concept qui ne cesse de se développer ces dernières années. Cantonnée jusqu’alors aux grandes villes, on en retrouve de plus en plus dans les villes plus petites, ce qui montre l’engouement autour de cette pédagogie linguistique. Les parents accordent de plus en plus d’importance à l’apprentissage d’une nouvelle langue, en particulier celle de l’anglais. Ce format de crèche apparait comme une solution complémentaire au cursus linguistique de l’enfant dans son parcours scolaire. De nombreuses crèches couplent cet apprentissage avec des pédagogie du type Montessori.

Des capacités d’apprentissage exceptionnelles

Plusieurs études montrent que l’apprentissage d’une langue est beaucoup plus simple avant l’âge de 10 ans. Les enfants sont plus sensibles aux sons ce qui leur permettent de différencier les mots. Jusqu’à 10-12 mois, l’enfant reconnait plus de mots d’une langue étrangère que l’adulte et cette capacité se perd au fur à mesure ; Il finit par ne reconnaitre que les sons identifiés dans sa langue maternelle. Claude Hadège, linguiste et professeur au Collège de France, soutient également qu’entre 3 et 4 ans, la capacité d’apprentissage de l’enfant est à son apogée. A cet âge, les facultés de mimétisme de l’enfant sont grandes. C’est sur ce constat que la philosophie pédagogique de la crèche bilingue se base.

Une immersion dans la langue

Pour la grande majorité des crèches bilingues, elles ne comptent qu’une dizaine de places. L’effectif de la crèche est composé, a minima, de 50% d’anglophones. Même si les candidatures de natifs sont privilégiées, la plupart des crèches recrutent des français parlants couramment anglais. Il ne faut pas oublier que les salariés de ce type de structure doivent être diplômés dans la petite enfance. Il y a deux écoles, soit l’apprentissage de l’anglais se fait uniquement lors des jeux ou elle se fait tout au long de la journée. Les comptines, les jeux de société, tout est présent en version française et anglaise pour favoriser l’ouverture aux deux langues. Tout commence par l’oral, l’enfant doit se familiariser avec les sonorités. L’apprentissage se calque à l’apprentissage de la langue maternelle, par la répétition des sons qu’il a entendu. Le but des crèches bilingues est de permettre l’absorption des deux langues. Certaines crèches essayent d’attirer le plus de familles anglophones afin d’avoir une immersion même entre les enfants. Le bilinguisme précoce permet aux enfants de se créer des systèmes de pensées simultanées, qui passe par une immersion bilingue quotidienne.

Des résultats sur le développement intellectuel et affectif de l’enfant

Une étude à l’Université de Concordia de Montréal, a montré que les enfants bilingues étaient avantagés dans la résolution de problèmes, ils avaient une plus grande agilité mentale. Le bilinguisme est un atout pour les capacités intellectuelles de l’enfant, il acquiert une pensée plus créative et une plus grande concentration intellectuelle. La docteure en neuroscience, Nawal Abboub, explique que « De nombreuses études ont révélés les avantages cognitifs des bilingues par rapport aux monolingues en mémorisation ou encore de flexibilité mentale ». L’apprentissage d’une autre langue accroît la plasticité cognitive de l’enfant. Il aura une meilleure perception spatiale, une meilleure sensibilité communicative, il développe plus d’empathie qu’un enfant monolingue.

Les crèches bilingues proposent une pédagogie linguistique qui permet à l’enfant de s’épanouir et de se développer sur plusieurs plans. Même si les enfants ne sauront pas construire des phrases entières, ils auront une grande avance sur le vocabulaire mais également la forme. Ils vont intégrer la façon de prononcer, ce qui leur permettra plus tard de façonner leur accent.

Vous souhaitez trouver une place en crèches bilingues ? Nos conseillers sont là pour vous répondre et vous guider.

Nous vous rappelons en 48H !